Home  Oeuvre musicale    Oeuvre littéraire    Biographie     A propos

COMPLAINTE MECANIQUE  (1958)


Les Frères Jacques ont chanté une chanson qui s’appelle : Complainte Mécanique. Comment cette complainte est née ? C’est une histoire peu banale.

Un ami, qui n’est pas précisément  poète, m’a un jour apporté pour me les soumettre toute une série de textes : il y avait des vers, de la prose, un peu de tout. L’ensemble était étrange, et d’une qualité rare.

J’ai demandé à cet ami quel était l’auteur de ces lignes, il m’a répondu : « C’est un certain André Huot. C’est un ouvrier qui travaille en usine. Il construit des montres de précision. Il a une femme et quatre enfants. Il habite à Montreuil. Le soir, quand il a le temps, il écrit. Mais au fur et à mesure qu’il écrit ses poèmes, il les enferme dans un cahier, et n’y pense plus. Il n’a aucune intention de devenir un auteur à succès et compte bien continuer à faire son métier dans son usine.

J’ai fait quelques jours plus tard, la connaissance d’André Huot pour lui jouer la musique que j’avais composée sur un de ses poèmes : La Complainte Mécanique. C’est certainement un des auteurs les plus modestes qui soient, le fait de sa première chanson chantée par les Frères Jacques ne lui a nullement tourné la tête, et il continue, paisiblement à fabriquer des montres. Il est cependant très heureux lorsque le soir, à la radio, il entend de temps en temps son disque.


« Complainte mécanique » : Petite histoire d’une grande chanson…Mémoires non éditées de Paul Misraki, archives familiales.